[Des papiers pour tou-TE-s] Communiqué associations et collectifs Tours

cropped-Presos_a_la_kalle
Prêts à mourir pour des papiers ?

Une seule solution, la régularisation !

Le Réseau Education Sans Frontières d’Indre-et-Loire (RESF37), le
Collectif 37 des Travailleurs Sans Papiers, le Comité de soutien au CTSP
37 et l’Association Chrétiens-Migrants expriment leur solidarité avec les
grévistes de la faim de Lille et exigent  leur régularisation immédiate.

Voici maintenant 10 semaines que des hommes et des femmes ont décidé de
s’engager dans une grève de la faim : s’ils ont choisi cette forme extrême
de protestation qui met leur vie en danger, c’est aux pouvoirs publics,
aux lois iniques, aux règlements injustes et inhumains imposés aux
étrangers qu’en incombe la responsabilité. Et avant tout au Ministre de
l’Intérieur, prêt à « laisser mourir » pour ne pas déroger à sa ligne de
conduite intransigeante. Dans les associations, les syndicats, les
collectifs – dont nombre de militants ont voté pour les socialistes – des
voix s’élèvent pour dénoncer l’intolérable et s’écrier : PAS EN NOTRE NOM !

Ignorant les justes revendications des collectifs, des syndicats et des
associations,  le Ministre de l’Intérieur a publié le 28 novembre dernier
une circulaire dite de « régularisation » qui, si elle permet de régler
quelques situations, n’apporte aucune solution à une majorité d’étrangers
privés du droit au séjour et installés depuis longtemps sur notre
territoire. Les critères de régularisation de cette circulaire, impliquent
le cumul d’un nombre de conditions quasi impossible à réaliser, notamment
pour les travailleurs, mais aussi pour les jeunes, les couples sans
enfant, les célibataires…

A Lille, le préfet a opposé une fin de non recevoir aux revendications de
régularisation des sans papiers grévistes de la faim. Pire, il a organisé
l’expulsion de deux d’entre eux vers l’Algérie malgré l’état de faiblesse
dans lequel ils se trouvaient. Mais c’est sur tout le territoire que se
poursuivent les refus de séjour, les arrestations, les placements en
rétention et les expulsions qui démantèlent les familles, séparant les
pères de leurs enfants.

Nous voulons :

– la régularisation immédiate des grévistes de la faim de Lille

– un visa de retour pour les expulsés

– la régularisation de tous les étrangers qui travaillent ici, y créent des
richesses, étudient, s’y font soigner, y construisent leur avenir, leur
vie, leur famille

– le vote rapide d’une loi refondant le droit des étrangers sur le
principe de l’égalité de tous.

ILS VIVENT ICI, ILS TRAVAILLENT ICI, ILS RESTENT ICI !

Tours le 11 janvier 2013

Contact : Chantal BEAUCHAMP  02 45 47 95 22

A propos mediatours

Blog d'informations sur la ville de Tours et ses environs
Ce contenu a été publié dans Control, Liberté de circulation, Logement / Squat, Travail, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à [Des papiers pour tou-TE-s] Communiqué associations et collectifs Tours

  1. merde au citoyennisme dit :

    C’est quoi cette « revendication » de tri des sans-papiers basée sur le salariat, les études :
     » la régularisation de tous les étrangers qui travaillent ici, y créent des richesses, étudient(…) »

    Pour vivre face à l’Etat : il faudrait être des gentils travailleurs, étudiants…

    Bientôt vous demanderez l’expulsion de tous les chômeurs.

Les commentaires sont fermés.