[Crache ta Haine, pas ton ADN] Appel à dons

Face à la répression, solidarité ! Appel à dons

La Justice l’a rendue coupable au printemps 2012 de Rébellion et Violence
sur agent pour 2 supposés coups de boule dont elle a toujours nié
l’existence.

C’est pourtant notre camarade, qui en mai 2011 dans une charge policière
sur la queue de cortège de la Marche des Fiertés (Gaypride), sous l’oeil
de militants d’extrême-droite, avait été frappée par des flics. Son
premier et principal agresseur était déguisé en civil. Elle en était
ressortie blessée et choquée et en a eu pour 8 jours d’Interruption
Temporaire de Travail.
La scène
(http://pasdebavure.eklablog.net/pas-de-bavure-des-violences-policieres-au-proces-a38236826)
filmée, puis diffusée largement sur le web, par un journaliste resté muet
(de la Pravda locale), montre bien l’énergie du flic-matraqueur. Mais la
juge Boulard-Paolini, suivant la version du (seul) policier veut bien y
voir des coups de tête donnés au flic par la jeune femme. Faut dire que la
juge voit même le flic Cédric Darchy porter une oreillette ; un des
éléments qui selon elle, signifiait sans ambiguïté sa qualité de policier.

Volonté bien trop banale de la part de la Justice de couvrir les violences
policières en allant dans la surenchère des récriminations ? Nécessité de
faire un exemple pour asseoir la légitimité de la démarche préfectorale ?
Envie de casser l’ardeur d’une militante ? Volonté de faire peur à ceux
qui ne condamnent pas ceux qui sont désignés par l’État comme « violents »
voire « terroristes » ? Volonté de séparer dans la tête de tous, entre
citoyens gentils inoffensifs et des actifs violents ? Volonté de dissuader
les réflexes élémentaires de solidarité en manif (notre camarade en effet
tentait d’éviter qu’un autre camarade soit extrait de la manif en restant
accrochée à lui) ? La Justice a eu en tous cas la main lourde.

Le flic en civil, bien portant, se voit attribuer par la Justice la
récompense de 800€ (Dommages et Intérêts) ; s’y ajoutent 500€ que notre
camarade est condamnée à verser pour payer l’avocate pro-flic Marie-Pierre
Jaunac. Aucune amende, mais 1300€ à verser ; il y a aussi les 3 mois de
prison avec sursis qui menaceront notre camarade pendant 5 ans (elle
n’avait jusqu’alors aucun casier).

Mais cela ne suffit pas ! À la suite de cette condamnation, F. sera à
nouveau jugée lundi 17 juin 2013 ! Cette fois, elle a refusé de donner son
ADN et d’être fichée au FNAEG : le Procureur le lui demandant au motif de
sa condamnation pour Violence.

Nous pouvons apporter notre soutien à F. en participant financièrement au
paiement des frais occasionés (sommes de la condamnation précédente et
frais des poursuites ADN).
Deux possibilités :
– Alimenter une caisse commune d’antirépression qui sert à soutenir des
personnes poursuivies localement (notre camarade, les 4 de Tours,…), et
à organiser des événements et collectes de soutien (concerts, bouffes,
…) : Les Pieds dans le plat
– Affecter votre don spécifiquement pour cette affaire : La Niche

« Dans un monde où se battre pour la liberté est un crime, l’innocence est
sans doute le pire qu’il puisse arriver à l’homme« .
S’ils espèrent nous rendre isolé-es, muet-tes et impuissant-es, sachons
rendre leurs matraques et leurs lois caduques !

Pas de Bavure

http://pasdebavure.eklablog.net/pasdebavure@riseup.net

About mediatours

Blog d'informations sur la ville de Tours et ses environs
This entry was posted in ADN, Control, Urgent appel à la solidarité and tagged , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *